• Élevage d'Hurl'vent

Unenova d'Hurl'vent a été bien plus qu'un investissement

« Acheter un poney Hurl’vent est un investissement au départ, mais c’est l’assurance d’avoir un poney de qualité, performant, bien dans sa tête et facile à revendre ou à louer le moment venu »

C’est le cas d’Unenova d’Hurl’vent, qui a rendu Pauline et sa famille heureuse pendant 3 ans et qui vient de rejoindre une nouvelle équipe pour un nouveau challenge. Pauline a eu Undigo d’Hurl’vent (poney C) en pension complète pendant 2 ans, c’est donc tout naturellement qu’elle s’est tournée vers un autre Hurl’vent quand il a été question d’acheter un poney D. « Quand j’ai vu Unenova, j’ai su que c’était elle. Ça a matché tout de suite, j’ai eu un gros coup de cœur même si ma Maman ne la voulait pas trop car elle était blanche (les tâches) » … En 3 ans, Unenova a beaucoup appris avec Pauline (et à Pauline). Ensemble elles assurent en TDA en AS2. « Cette ponette est vraiment EXTRAORDINAIRE. Elle est adorable au quotidien, a un cœur énorme. Elle a beaucoup transmis à ma fille : Le respect, la patience, le courage et le travail (tout n’est pas toujours acquis d’office). Réussir avec un jeune poney, lui a donné de très bonnes bases de travail pour la suite à cheval ». Et la suite, c’est maintenant (et oui, la carrière à poney a une fin). Pauline et ses parents ont acheté un jeune cheval de 4 ans et sont partis à la recherche de la famille « parfaite » pour vendre Unenova. La recherche n’a pas été longue : « On ne s’est pas pris la tête, elle avait été repérée sur un concours par une très très bonne famille dans une excellente écurie. Quand on leur a dit que c’était une Hurl’vent, les clients ne se sont même pas déplacés pour essayer ». « Il a été très difficile de s’en séparer (quand elle est partie Lundi dernier, dans l’écurie tout le monde pleurait), mais c’était convenu dès le départ. Nous l’avons achetée car nous savions que nous allions la revendre … Hurl’vent a une très bonne image. Je me souviens avoir remarqué à Fontainebleau que les spectateurs étaient en général très attentifs quand ils entendaient un poney avec le suffixe « Hurl’vent ». Nous suivons de près ou de loin la carrière de nos poneys (enfin des vôtres) et notre constat est que la grande majorité rend les familles heureuses et


0 vue
  • Facebook
  • Instagram

Jean Drexler

06.16.09.78.06

MONTRIGAUD - Drôme