• Élevage d'Hurl'vent

🌈🌈🌈 Portrait de coach avec Armelle Mannoni ( Les Ecuries du Lion d'Or ), fidèle cliente devenue amie



👉 En 7 ans, Armelle a acheté (ou fait acheter) 30 Hurl’vent … Elle est donc officiellement notre coach super fan number 1 (et indétrônable).

👉 Passionnée et passionnante, Armelle est une coach pleine de bon sens. Savant mélange entre équitation traditionnelle et état d’esprit moderne, elle nous raconte son parcours (pas de tout repos), son expérience (originale) et sa vision (intelligente) de la compétition à poneys.

👉 Fraichement débarquée du Canada, Armelle débute le cheval à 9 ans à Marseille Pastré. Elle adore l’équitation et la compétition mais aussi la vie des écuries : les chevaux, le contact avec l’animal, les soins … et tout ce qui va autour. Elle fait partie de cette génération (la mienne), que les parents laissaient au club à 9H et passaient récupérer à 19H. Entre temps, 1H d’équitation mais aussi des boxes à curer, des chevaux à nourrir, d’autres enfants à aider, des balades à accompagner … 👉 Cavalière passionnée et « tête brulée », Armelle adore ses journées au centre équestre tout en ayant conscience de la dureté du métier : des journées à rallonge, un travail physique, parfois ingrat et surtout peu de temps pour monter. « J’ai donc passé mon bac et fait des études … dans l’idée de laisser l’équitation au rang de passion ». Mais la passion l’a rattrapé… 👉 « La fac m’a fait prendre conscience de ma relation aux chevaux. Ils me manquaient et c’etait devenu évident que je voulais en faire mon métier. Mais le faire différemment, à ma manière. Je voulais avoir ma structure et pouvoir gérer mon travail dans un lieu qui me plaisait. » 👉 Armelle s’associe, puis change plusieurs fois d’endroit (5 écuries différentes en 6 ans) « Pas facile de s’installer, de trouver des gens sérieux et de trouver le bon lieu dans un budget raisonnable. Les premières années, je vivais et mangeais chez mes parents car je ne pouvais même pas me sortir de salaire et donc impossible de payer un loyer. Au fil des années j’ai eu vraiment « beaucoup de galères » mais cela apprend à relativiser et apportent surtout beaucoup d’expérience ! Je sais maintenant apprécier quand tout va bien. Les galères forment aussi le caractère et m’ont montrées à quel point j’étais motivée pour continuer. »

👉 En 2005, Armelle pose enfin ses valises au Col de l’Ange (ça ne s’invente pas) dans un lieu très serein au-dessus de Cuges les Pins. Elle crée ses écuries « Du Lion d’Or ». 15 ans après, elle totalise 200 licenciés, 85 chevaux, 2 monitrices à plein temps, 2 palefreniers et 2 stagiaires… le tout plutôt orienté compétition poney, tout simplement car « j’adore les concours et les enfants ».

👉 Rapidement, Armelle découvre l’élevage d’Hurl’vent : « Ondée d’Hurl’vent d’abord, puis Unamazone d’Hurl’vent (championne de France en 2014 en P1C avec ma nièce), Toscane d’Hurl’vent (championne de France en 2015 P1D avec mon autre nièce). Je me suis dit qu’il y avait un filon (d’Or !?) avec cet élevage ! » et cela a été le début d’une très belle rencontre avec de fabuleux poneys et de merveilleux éleveurs ! »

👉 30 Hurl’vent plus tard, Armelle confirme : « Les poneys de chez Jean et Marie-Claude ont la force et le caractère qu’il faut pour gagner en piste. Bien encadrés, ils donnent tout et sont extraordinaires. Ce sont des poneys qui se montent comme des petits chevaux et qui se méritent. Si on les aime, qu’on leur donne confiance, qu’on respecte leur rythme et que l’on sait gérer leur talent … ils sont absolument fabuleux ! ».

👉 Techniquement, Armelle est intraitable sur la position, le regard et tout le travail de fond (école et méthode Michel Robert) … mais aime bien proposer des entrainements ludiques « car l’enseignement trop classique ne plait pas à tous les clients, surtout lorsqu’ils sont jeunes ». Elle transmet une équitation propre, élégante et efficace (« la reconnaissance c’est en tenue, le matériel entretenu, les poneys niquels, les tours doivent être bien montés ») et insiste sur la préparation mentale, qu’elle utilise régulièrement en compétition car « cela aide énormément les cavaliers ».

👉 Armelle et son équipe assurent un travail de fond sur chacun des poneys de concours (monté et à pied) car « pour aller gagner en concours, il faut un peu aider les cavaliers ». Elle propose également (et autant que possible) des cours particuliers en complément des cours collectifs. 👉 Pour elle, un bon poney de concours doit avoir du courage, du respect et de la force mais sans être trop compliqué à monter. « Je fais entièrement confiance à Jean pour me conseiller dans le choix des poneys que je fais acheter. Avec ses conseils et mon expérience, on arrive toujours à trouver le bon poney qui correspond (ou qui va correspondre) à mes petits cavaliers. » 👉 Pour aller faire du concours un bon petit cavalier doit avoir de la « niaque » (mélange de courage et de détermination), un minimum de talent et de finesse. Après, avec du travail, le bon poney et des parents motivés, on arrive toujours à les faire progresser et à performer en compétitions. 👉 Armelle conclue en abordant le sujet de la confiance : « Je me suis aperçue que la confiance était le pilier central de ma vie de coach. C’est indispensable d’avoir la confiance des enfants, je leur dis souvent « si tu ne fais pas confiance à ton poney, fais-moi confiance à moi ». Je ne sais travailler qu’avec la confiance des parents, là aussi c’est indispensable et dans un climat de confiance avec mes équipes et mes partenaires. C’est pour cette raison que j’apprécie autant Marie-Claude et Jean. » 👉 Armelle vit à 100 à l’heure et avec tout son cœur. Son travail sur les poneys est toujours d’excellente qualité et ses valeurs sont à souligner. 👉 « Armelle tu nous manques, vivement la fin du confinement … qu’on puisse te faire la tarte à la tomate et aux ravioles et la galette chocolat banane. Jean peaufine encore un peu la génétique de l’élevage, pour faire naitre le meilleur des Hurl’vent pour Naelle »


Poneys de sport Poney Français de selle PFS Grand Prix As Elite P1 PElite AS2 AS1 Concours CSO poney TDA Poneys à vendre Poneys de concours Élevage de poneys Élevage de poneys de sport Meilleur élevage de poney de France `

3 vues0 commentaire