• Élevage d'Hurl'vent

🌈🌈🌈 Portrait coach avec Lynn Amar

👉 « En allant essayer des poneys à l’élevage d’Hurl’vent, je m’assure de bien acheter » 👉 Lynn Amar est coach et responsable de la compétition au sein de l’écurie de la Pallanterie (Manège de la Pallanterie) à Genéve depuis maintenant 5 ans. L’an dernier, elle a fait confiance à l’élevage d’Hurl’vent en choisissant Estia d’Hurl’vent pour sa cavalière LYDIA CHERETAKIS et Cogito d’Hurl’vent pour RUBBEN DESSAIX.

👉 C’est avec plaisir que nous la mettons en lumière sur nos pages.

👉 Lynn a commencé en tant que monitrice pour les petits débutants du célèbre manège Suisse. Au fil des années, sa passion, sa rigueur et son implication ont fait d’elle la coach compétition de la Pallanterie. Elle est aujourd’hui en charge de 35 couples compet’. Elle leur enseigne l’équitation, elle travaille les poneys, et coache les équipes en concours …. Avec rigueur et bonne humeur.

👉 « Au fil des années, nous avons développé une équipe motivée qui a l’ambition de faire de belles choses à poneys puis à cheval. Les enfants ont entre 8 et 15 ans, avec un vrai potentiel. L’ambiance est très sympa. Je sais que c’est précieux et je travaille dur tous les jours pour être à la hauteur. Je souhaite que mes cavaliers, les parents (et les poneys) soient satisfaits des prestations que je propose et prennent du plaisir à venir à la Pallanterie. »

👉 Car Lynn est passionnée par son métier. Elle adore ses élèves, prend énormément de plaisir à enseigner, à travailler les poneys … et à être au contact de ses clients.

👉 Ce qu’elle apprécie moins, par contre, c’est le confinement, qui l’éloigne de la compétition et de l’adrénaline : « J’aime quand il y a de la vie, quand ça bouge, quand le jeudi soir on prépare tout pour partir 3 jours en concours. Et j’avoue que ça commence à être long, comme pour tout le monde. »

👉 Ça lui parait donc très loin ses meilleurs moments de coach, au barrage des finales de Lamotte en PElite C pour terminer vice-championne de France et en équipe P2 (3ème). Et ça lui manque … « Des moments vraiment très forts ».

👉 A 29 ans, Lynn semble avoir trouvé l’équilibre entre confiance, détermination et humilité. Elle est rassurante pour ses jeunes cavaliers, mais très exigeante sur leur état d’esprit : « Je pense que la réussite des cavaliers de cet âge passe avant tout par le mental, la motivation, la concentration, l’envie de se surpasser … dans le respect des équidés. Je leur demande de bien se présenter (poney et tenue nickel), mais surtout je suis très attachée à la manière dont ils se comportent avec leur poney. Ils doivent être respectueux, aimants et à l’écoute. Très jeunes, j’essaie de leur faire comprendre que la compétition à poney, ce n’est pas chausser ses bottes et sauter tous les jours. L’équitation c’est beaucoup de rigueur dans les soins, le travail sur le plat, la connaissance et l’écoute des chevaux ».

👉 Lynn est calme, posée, réfléchie … mais parfois « Pete un câble en bord de piste : je suis capable de m’exciter et de rentrer dans le parcours avec mon élève. Et là, je peux me transformer et me mettre à crier : « allez feu!!!!! ».


👉 A la question : Bon paddock = bon parcours ? Lynn répond « j’aimerais bien, mais ce n’est pas toujours le cas ». Au paddock, fidèle à elle-même, elle se concentre sur l’état d’esprit. « Je fais attention à ce que les cavaliers soient bien mentalement, j’essaie toujours de finir sur une note positive avant d’aller en piste. Je ne force pas trop sur les poneys pour ne pas les mettre dans le rouge et rester dans l’amusement pour tout le monde ».

👉 Quand on demande à Lynn les qualités qu’un bon poney de concours doit avoir, elle nous répond rapidement avec conviction : un bon équilibre, de l’énergie, de la frappe et également de la bienveillance et de l’intelligence envers son cavalier.

👉 Avec une trentaine de poneys au travail et plusieurs achats par an, Lynn commence à avoir une belle expérience. Elle nous confie que l’achat d’un poney / cheval est un moment très important pour elle. Un moment qu’elle apprécie, mais qui lui demande beaucoup d’énergie, car les enjeux sont importants : « Au-delà de l’aspect financier, il y a l’investissement émotionnel que mes clients y mettent et les promesses sportives à tenir. Et moi, je suis là, au milieu de la carrière, et je dois me prononcer sur le potentiel d’un couple en 30 minutes ».

👉 C’est justement pour « s’assurer de bien acheter » que Lynn aime choisir ses poneys à l’élevage d’Hurl’vent : « Je trouve que c’est un élevage de qualité qui propose de très bons croisements (car ils ont du recul sur la génétique). Jean et Marie-Claude sont passionnés, ils aiment leurs chevaux et tout est, selon moi, parfaitement réalisé : de la conception au débourrage, éducation, soins, début de compétition …quand je vais là-bas, je sais qu’il n’y a pas d’histoire, je n’ai pas d’appréhension par rapport au mauvais comportement ou au passé des poneys que je vais proposer à mes clients. C’est confortable, car en tant que coach conseil, je sais qu’ils font les choses comme j’aime, avec bienveillance et savoir-faire. Je peux donc me concentrer sur mon diagnostic et mes recommandations pour mes clients ».

👉 Acheter un jeune poney pour un jeune cavalier n’inquiète pas Lynn, car elle sait les former : « J’aime bien les jeunes poneys je fais attention à ce que les séances intensives soient espacées. J’écoute leurs corps qui évoluent et je fais les choses de manière classique sans artifice. Je veille à prendre soin de leur mental, qu’ils soient contents de faire ce qu’ils font. Ça peut passer par des moments de contrainte … mais jamais dans la méchanceté. Je n’ai pas de grande méthode car je suis assez jeune dans le métier, c’est que le début pour nous. J’essaie de garder ma ligne de conduite tout en continuant d’apprendre tous les jours ».

👉 Vous comprenez maintenant le plaisir que nous avons à travailler avec Lynn. Ravis qu’Estia d’Hurl’vent et Cogito d’Hurl’vent soient dans une si bonne maison … dont nous partageons les valeurs de respect de l’animal et de travail bien fait dans la bonne humeur.

👉 Jean répète souvent : « Avec 10 poneys par an et plus de 300 demandes sérieuses … J’ai maintenant la chance de pouvoir choisir mes clients. »

👉 Bref, Lynn, tu reviens quand tu veux !

2 vues0 commentaire
  • Facebook
  • Instagram

Jean Drexler

06.16.09.78.06

MONTRIGAUD - Drôme