• Élevage d'Hurl'vent

🌈🌈🌈 Portrait coach avec Cindy Llanas du Poney Club de Sévennes

👉 Cette semaine, nous rencontrons Cindy, coach de l’équipe compétition du Poney Club de Sevennes, qui nous a fait confiance pour Elec

tra d’Hurl’vent, Cupidon d’Hurl’vent et Drahan d’Hurl’vent

👉 Nous allons commencer par un scoop : Cindy aurait dû être … prof de math. Elle a toujours été attirée par les chevaux et l’enseignement, mais elle pensait ne pas avoir le niveau (ni le profil ?) pour travailler dans ce milieu.

👉 C’est donc forte de DUT de Maths, que la passion prend le pas sur la raison et l’oriente vers le BEES 1. Elle fait ses armes chez Marie-Reine Périé, en alternance avec un cavalier professionnel puis se fait débaucher pour entièrement créer une structure équestre. Son premier pari est réussi, puisqu’en un an, elle a su rassembler une centaine de licenciés. 👉 Peu après, grâce à un ami véto, elle rencontre Jean-Bapt … qui devient son partenaire dans le projet de création du Poney Club de Sevennes, son mari et le père de sa fille. 👉 En Septembre 2008, ils créent la structure. Jean-Bapt n’est pas du tout du métier (il est dans le métier de l’alimentation à la base et cavalier de doma vaquera), mais peu importe car Cindy a déjà fait. Ensemble, ils bâtissent un des Poney Club les plus importants de la région (435 licenciés). Cindy dans sa carrière, Jean-Bapt qui alterne entre gestion et construction. 👉 « Nous ne nous croisons quasiment pas de la journée, donc je n’ai vraiment que les bons côtés du travail en famille. Nous sommes complémentaires et on ne se marche jamais sur les pieds. Nous avons des avis différents sur certains points, et nous nous complétons sur d’autres. Dans ce monde d’homme (d’expérience), il me soutient et me donne encore plus de force. Et inversement. Quand il y en a un qui a un coup de mou, l’autre est là pour le soutenir. J’ai vraiment beaucoup de chance car je peux totalement m’appuyer sur lui » affirme Cindy. 👉 Le quotidien de Cindy en tant que coach, ce qu'elle préfère dans son métier, et évidemment des news de Lola demain !

👉 Ceux qui connaissent Cindy savent à quel point elle est épanouie dans sa carrière. Quand on lui demande ce qu’elle préfère dans son métier, elle répond « travailler avec les enfants qui sont en perpétuelle évolution. On doit toujours se remettre en question, j’aime bien les voir grandir, et j’adore leur « gniac » ».

👉 Quand on lui demande ce qui est le plus difficile aujourd’hui dans son quotidien, elle se confie : « En 13 ans de boulot, j’ai pu me bâtir un poste sur mesure. Je fais aujourd’hui majoritairement ce que j’aime (elle est en charge de la partie propriétaire 35 chevaux, épaulée par Naomie et Ninon). Malgré tout, le management du staff de toute la structure … ce n’est pas facile tous les jours. C’est un métier ! »

👉 Son meilleur moment ? son premier podium à Lamotte, avec LOUISE DESMAZIERES en P1 2013. Le pire : quand son élève fait un temps de point dépassé dans la première manche, n’accède pas au barrage de la finale (à cause de ce point) malgré 3 SF et finit … 4ème aux Championnats de France. « En fait, ça m’a appris. Sur le coup j’étais contente pour elle, frustrée car elle aurait pu faire mieux. Mais je me suis remise en question. J’avais d’autres cavaliers sur d’autres pistes, donc après la reco, je n’ai pas eu le temps de voir les premiers passages. Le temps était court, j’aurais pu adapter. On ne m’y reprendra plus ! ». Cindy, un coach plutôt … 👉 … PRESENT : « J’ai beaucoup évolué, en concours au début, mon stress se ressentait un peu, je motivais beaucoup les enfants. Avec l’expérience, je travaille plus l’autonomie. Le paddock c’est la mise en confiance. Tout ce qu’on fait c’est déjà prêt. En piste, je peux encourager : « allez », petit appel de langue pour intervenir dans leur sentiment du galop. Quand je sens qu’ils sont bien, et passé un certain niveau, je ne dis plus rien ». 👉 … DANS L’AFFECTIF : « J’aime mes cavaliers et leurs poneys/chevaux. On peut clairement dire que j’ai de l’affect pour eux. C’est bien, car parfois ils se transcendent pour moi, mais je connais aussi les limites … c’est difficile de séparer l’affect et le sport, les sentiments peuvent brouiller les messages. Et à haut niveau, ce n’est pas permis. A un moment, l’élève doit se dépasser pour lui-même ». 👉 … RIGOUREUX : « Je suis intransigeante sur le respect du bien-être des chevaux et très attentive à la rigueur de mes cavaliers dans les soins, dans la technique, et le mental. Mon leitmotiv est « NE RIEN LACHER, ALLER JUSQU’AU BOUT DE SES IDEES ». 👉 👉 Puisque nous parlions hier des qualités importantes aux yeux de Cindy pour un poney de concours ... et au regard des 3 Hurl’vent que Cindy a choisi (Electra, Cupidon et Drahan), on peut facilement dire qu’elle les aime FORTS, GUERRIERS avec du SANG (du bon) et un peu de CARAFON. « Ils ont tous les 3 envie de bien faire, avec un vrai sens de la barre. Ils ont vraiment de la qualité ».

👉 On ne peut pas parler de Cindy, Jean-Bapt et du poney club de Sevennes, sans parler de super Lola.

👉 Cindy raconte : « Avec Lola, je suis partie du principe que ses premières années d’équitation devaient se dérouler dans le plaisir et la découverte des sensations. Donc elle n’a jamais pris de cours. Dès qu’elle a pu (et voulu), on l’a mise dans la carrière, sur des gentils poneys. Elle faisait sa vie, testait des trucs… Elle a fait son premier concours à 5 ans et demi en P4 avec son poney de cœur Koudou. Après une pause elle décide l’année suivante de refaire un concours en mai. Elle finit cette saison à Lamotte en P3 par équipe et a fait sa première PElite en Décembre 2018 avec Retouche (également issue d’Hurl’vent). Puis elle rencontre Tralala qui lui fait pousser des ailes… 👉 « Il est maintenant temps de la mettre dans le travail et la technique car elle veut faire de grosses épreuves » ajoute Cindy comme un défi. 👉 Une dernière question : As-tu peur pour Lola ? « Pas du tout répond Cindy. Elle est bien équipée. Pour moi c’est important d’avoir des bons poneys et c’est pour cela que l’on peut se tourner vers l’élevage d’Hurl’vent les yeux fermés ». 👉 Encore une coach que nous sommes fiers de mettre en avant. Une bise à super Lola, Drahan, Electra et Cupidon. A très vite pour l'apéro en concours l'équipe Llanas !!!



Poneys de sport Poney Français de selle PFS Grand Prix As Elite P1 PElite AS2 AS1 Concours CSO poney TDA Poneys à vendre Poneys de concours Élevage de poneys Élevage de poneys de sport Meilleur élevage de poney de France




4 vues0 commentaire