• Élevage d'Hurl'vent

Le bien-être des poneys d'Hurl'vent par Marie-Claude

LE BIEN-ETRE DES PONEYS AU HARAS HURL’VENT : L’ALIMENTATION

« Pas de pied, pas de cheval » ; « L’intestin est le second cerveau » ; « Il vaut mieux prévenir que guérir » … Nous savons tous à quel point le confort des équidés est fondamental pour leur bonne santé, leur moral et leurs performances.

Marie-Claude, Jean et toute l’équipe du Haras d’Hurl’vent « chouchoutent » leurs 80 équidés. Il faut dire que le bien être des poneys est le « dada » de Marie-Claude … elle lit, va à des conférences, fait des recherches sur Internet, se documente ; échange avec les professionnels qui l’entourent … et adore transmettre. C’est avec passion qu’elle nous dévoile son fonctionnement, avec un premier volet sur l’alimentation au Haras D’Hurl’vent.

- Pour moi, le foin est primordial dans l’alimentation (équilibre du microbiote), il doit être récolté au bon moment et stocké dans de bonnes conditions. Nous l’achetons aux paysans aux alentours, qui le cultivent de manière biologique ou « raisonnée ».

- L’aliment que nous donnons est adapté dans la composition grâce à notre partenaire un connaisseur qui nous donne des conseils avisés. Nous restons curieux et ouverts sur le sujet, la richesse en acides aminés de la graine de lin nous intéresse. Nous regardons également de près les recherches en cours sur l'intérêt d'une alimentation sans amidon...

- Tous nos équidés ne bénéficient pas du même mode d’alimentation

- S’ils vivent en pâture avec abri (poulains de 1 à 3 ans, poulinières non suitées, retraités), ils sont nourris à l’herbe, au foin à volonté, foin de luzerne, sel.

- Au box (valorisation, compétition), ils bénéficient d’une alimentation fractionnée, avec une distribution de foin en 3 voire 4 fois (matin, midi et soir) + 2 repas de floconné sport (milieu de matinée, milieu d’après-midi),

- Pour les poulinières suitées et poulains sevrés de moins d’un an, ils sont rentrés du pré chaque soir au box sur paille, foin et floconné.

Marie-Claude insiste sur le fait qu’il est toutefois important de noter que la recherche du bien-être du cheval est chronophage et nécessiterait un personnel que peu d’éleveurs et d’entreprises équestres peuvent embaucher ; il est donc difficile d’atteindre nos idéaux en ce domaine …

A demain pour un zoom sur la prévention au Haras d’Hurl’vent

Ref microbiote : https://www6.inrae.fr/productions-animales/content/download/6436/88711/version/1/file/Prod_Anim_2012_25_5_02.pdf

http://www.pommier-nutrition.com/dossiers/et-si-lintestin-des-chevaux-etait-aussi-leur-2nd-cerveau--30

https://www6.jouy.inrae.fr/gabi/Grand-Public/Le-microbiote/Le-microbiote-et-le-stress

https://mediatheque.ifce.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56273

https://www.ifce.fr/ifce/connaissances/webconferences/sante-et-bien-etre-animal/bien-etre-et-performance/

http://blog-formation.leperon.fr/principal/2018/11/23/programme-de-recherche-chevaleduc/

LE BIEN-ETRE DES PONEYS AU HARAS HURL’VENT : LA PREVENTION

Les boxes sont spacieux, le sol en caoutchouc, les carrières et le manège sont fibrés. Nos poneys sont généralement sur copeau, les poulinières ainsi que les poulains sur paille. Les boxes sont entretenus tous les jours (crottin et plaque d’urine). Pour certains cela demande plus de temps que pour d’autres. « Prenons Electra par exemple, son boxe est hyper facile à entretenir. Les crottins sont toujours au même endroit. Elle a été éduquée comme ça. Sa mère sortait de son boxe pour aller faire ses crottins dans le boxe voisin ».

Nous désinfectons systématiquement les boxes de concours et les transports (avec du Virkon), et nous mettons en quarantaine les nouveaux entrants. C’est notre reflexe d’éleveur, on protège nos poulinières des virus et du coup tous nos équidés en profitent, c’est contraignant, mais efficace.

Nous n’utilisons pas de reproducteur susceptible de transmettre des maladies génétiques ou la gratte…

Les poneys sont régulièrement vaccinés vermifugés, parés. L’ostéopathe 2 fois par an (ou plus si besoin).

La selle doit être adaptée et de bonne qualité pour le confort du cheval, raison pour laquelle nous avons choisi Macel.

Notre vétérinaire affirme que nous ne sommes pas de gros clients, parce que nous sommes dans la prophylaxie avec des produits « naturels ». Pansage minutieux (avant et après l’effort), reflexe thermomètre, guêtres froides Veredus, Arnica, Arbalouchox, Traumacedyl, Electrolyte, vitamine C, Vita E selenium, Teinture mère d’arnica, pommade filaspyne, picribaume, huile essentielle de lavande, de tea tree, de thym…et beaucoup d’argile… « Par contre chacun son métier, je n’administrerai pas un produit sur ordonnance sans diagnostic et avis d’un vétérinaire.

Il convient aussi d’avoir l’esprit ouvert et ne pas être rigide. Aucun équidé n’est semblable, certains se trouvent bien pieds nus, d’autres pas du tout, certains s’ennuient dans un paddock, d’autres trouvent toujours matière à s’occuper, à jouer, certains demandent à retrouver le confort du box, d’autres passeraient volontiers la nuit dehors.

A demain pour un post sur la surveillance des poneys d’Hurl’vent


LE BIEN-ETRE DES PONEYS AU HARAS HURL’VENT : LA SURVEILLANCE

Nous surveillons avec attention nos poneys. Les boxes (poulinière et poneys) sont filmés et les images sont disponibles sur nos téléphones. Nous avons rendez-vous avec un spécialiste pour également équiper tous nos près d’un système de surveillance. A voir pour la faisabilité et le budget … Nous passons au moins une fois par jour dans tous les prés, et « vivons » au milieu des boxes des poneys.

J’insiste auprès de mes stagiaires, sur l’importance du regard sur nos poneys. Le Dr JL Chamboste (vétérinaire à la retraite grâce auquel nous avons beaucoup appris) affirlme :  « on ne regarde jamais assez les chevaux » . C’est un automatisme de regarder un cheval, ses membres, son état, sa vivacité, sa disponibilité, d’apprendre à écouter son pas au sortir du box…….

C’est bête, mais je sais qu’un cheval se roule quand je le mets au paddock, ou que je le rentre dans son boxe propre … donc j’attends quelques minutes qu’il ait terminé au cas où il se coince dans les fils ou dans le box. Ce sont des réflexes.

Certains penseront qu’ils en font trop, d’autres que ce n’est pas assez. Beaucoup font différemment … Mais l’expérience, l’exigence et la curiosité de Marie-Claude et Jean bâtissent la réputation de l’élevage. Le confort des poneys (de leur naissance à leur valorisation), favorise leur bonne santé, leur bon développement physique, leur vitalité, leur sérénité (dans le travail et à pieds) … et conditionne le reste de leur vie.

Dernier volet demain de notre saga bien être avec un post sur le travail des poneys d’Hurl’vent

LE BIEN-ETRE DES PONEYS AU HARAS HURL’VENT : LE TRAVAIL DES EQUIDES

Eux mêmes cavaliers, instruits à l'équitation classique notamment par Bernard Sauvage de St Marc, Jean et MClaude se sont intéressés au grand pédagogue J d'Orgeix (Jean a pu participer à un stage avec lui), à la philosophie et la pédagogie de Nicolas Blondeau (participations à des stages avec les associations d'éleveurs) , d'Andy Booth etc...S'ils ne montent plus, ils conservent leur curiosité et essaient d'améliorer leurs connaissances sur le travail du cheval en observant, lisant, etc....

Dès le débourrage à partir de bases "éthologiques" (B Montginoux) il souhaitent que leurs poneys gagnent en sérénité et deviennent des partenaires

Elise notre cavalière (qui sera à l’honneur sur notre page la semaine prochaine, avec un portrait) met en œuvre de manière rigoureuse et avec sentiment le travail de nos jeunes poneys. Ils ont un programme bien précis et adapté en fonction de leur âge et de leurs particularités. Marcheur 1H tous les matins, puis paddock en herbe, puis travail l’après-midi. Ils sont montés ou longés 5 jours par semaine.

Evidemment ce n’est pas toujours réalisable, à cause du climat ou de l’organisation, mais nous nous y tenons au maximum.

Nous aimons les emmener en extérieur et ils sont en vacances, au pré, au moins 2 mois par an. Elise est aidée par nos stagiaires qu’elle forme, et qui peuvent ainsi la relayer.

Marie-Claude et Jean pensent que tout ce qu’ils mettent en place ne serait pas complet sans de l’attention … être aimable avec les équidés, les éduquer avec rigueur et amour, savoir les gratifier, les conduire vers la sérénité, les récompenser pour tout ce qu’il nous donne …


11 vues
  • Facebook
  • Instagram

Jean Drexler

06.16.09.78.06

MONTRIGAUD - Drôme