• Élevage d'Hurl'vent

🍃Choisir un jeune poney pour ses enfants, c’est penser la relation poney/cavalier comme durable 🍀



đŸ‘‰đŸ» Jean n’arrĂȘte pas de le rĂ©pĂ©ter 
 investir dans un « jeune poney » est un projet d’équipe. Évidemment, le cavalier doit aimer le poney qu’il essaie et bien s’entendre avec lui (feeling). Son Ă©quitation doit ĂȘtre adaptĂ©e aux caractĂ©ristiques de l’équidĂ©, et son ambition aux moyens du poney. đŸ‘‰đŸ» Le coach doit Ă©galement ĂȘtre de la partie. Il doit ĂȘtre motivĂ© par le projet et croire dans l’avenir du poney et du couple. C’est lui qui aura le poney au travail, et qui devra guider le couple dans les bons (comme dans les mauvais) moments. đŸ‘‰đŸ» Enfin, les parents sont une piĂšce maitresse de l’équipe. Sponsors, mais aussi supporters au quotidien, ils doivent avoir conscience qu’adopter un jeune poney est un projet sur le long terme et que le rythme du couple (et le mental) sont Ă  respecter. đŸ‘‰đŸ» DĂšs lors que ces 3 acteurs sont rĂ©unis, lucides et motivĂ©s 
 Jean et Marie-Claude sont tĂ©moins de trĂšs trĂšs jolies histoires. De l’amour, de l’épanouissement, de la complicitĂ© et souvent des rĂ©sultats. đŸ‘‰đŸ» Choisir de se tourner vers un jeune poney c’est Ă©crire une histoire sur une page blanche, crĂ©er une complicitĂ© qui n’a jamais existĂ©, c’est rĂ©aliser ensemble pleins de « premiĂšres fois ». đŸ‘‰đŸ» C’est aussi s’assurer de garder le mĂȘme poney pendant quelques annĂ©es 
 Franchir ensemble les Ă©tapes, construire la relation « durable ». đŸ‘‰đŸ» Et enfin, c’est transmettre Ă  son enfant les notions de patience, de respect et de travail. De courage et de responsabilitĂ©. Le lien de confiance qui se crĂ©e entre un jeune poney et son cavalier est magique. Et, parfois, nous nous laissons penser qu’avec lui tout est possible. đŸ‘‰đŸ» Alors oui, on peut choisir d’acheter un poney « tout prĂȘt » pour faire PElite/As2, puis un autre 2 ans aprĂšs pour faire AS1, puis 
. Et ça peut trĂšs bien fonctionner. đŸ‘‰đŸ» Ou alors on peut se tourner vers le Haras d’Hurl’vent. En Ă©quipe, choisir un poney qui plait au cavalier (et donc Ă  ses parents) et qui convient au coach. đŸ‘‰đŸ» En photo, TĂ©oline Bella qui prend grand soin de nos poneys, les « Ă©lĂšve » et les rend pratique pour vos enfants. Elle est sur Epitecte qui attend son « Ă©quipe » đŸ’•đŸ€đŸ„° đŸ‘‰đŸ» Nous vous parlerons demain de la belle histoire de Lydia, SĂ©verine, Alexandre, Lynn et 
 Estia d’Hurl’vent qui illustre bien notre propos 💕

11 vues
  • Facebook
  • Instagram

Jean Drexler

06.16.09.78.06

MONTRIGAUD - DrĂŽme