• Élevage d'Hurl'vent

đŸŒŸđŸŒŸđŸŒŸ C’est l’heure du dĂ©bourrage Ă  l’élevage d’Hurl’vent đŸŒŸđŸŒŸđŸŒŸ

đŸ‘‰đŸŒ De la conception Ă  la commercialisation 
 Vous savez combien Jean et Marie-Claude donnent de l’importance Ă  chaque Ă©tape d’évolution des poneys issus de l’élevage.

đŸ‘‰đŸŒ Le dĂ©bourrage est, pour eux, dĂ©terminant dans la carriĂšre des Ă©quidĂ©s. Depuis des annĂ©es maintenant, les dĂ©bourrages d’Hurl’vent sont basĂ©s sur l’éthologie, soit selon la mĂ©thode Blondeau , soit plus rĂ©cemment selon la mĂ©thode de Bruno Montginoux ( Cavalier professionnel, enseignant DE et coach, Ă©leveur et formateur de jeunes chevaux, devenu une rĂ©fĂ©rence en matiĂšre de dĂ©bourrage).

đŸ‘‰đŸŒ Parce que les poneys d' Hurl’vent vont ĂȘtre montĂ©s par des enfants, et manipulĂ©s par des parents (pas toujours trĂšs habituĂ©s), Jean et Marie-Claude font particuliĂšrement attention Ă  la sĂ©curitĂ© (Ă  pieds et Ă  poney) 
 et tendent Ă  former des poneys calmes, respectueux et en confiance avec l’homme. De bonnes bases d’éducation pour des poneys de famille disponibles pour apprendre et pour faire plaisir.

đŸ‘‰đŸŒ En effet, un cheval ou poney « ratĂ© » au dĂ©bourrage, est un cheval « contre » le cavalier, qui apprendra moins vite et moins bien. C’est un frein Ă  son bon dĂ©veloppement
 et donc au final Ă  son bien-ĂȘtre et Ă  sa performance.

đŸ‘‰đŸŒ Lors de cette Ă©tape de dĂ©bourrage, et pour la premiĂšre fois, Jean et Marie-Claude ont ouvert leurs installations et mis Ă  disposition leurs poneys de 2 et 3 ans aux Ă©lĂšves de la formation BPJEPS de la MFR de Coublevie pendant 4 jours. Ils Ă©taient donc instruits Ă  cette occasion par Bruno Montginoux.

đŸ‘‰đŸŒ Jean et MClaude tiennent Ă  remercier Madame Aimonetto, directrice de cette MFR, sans laquelle cette session n'aurait Ă©tĂ© possible ainsi que l'enseignante de la MFR coordinatrice de cette formation.

đŸ‘‰đŸŒ Il s’agissait d'apprendre aux futurs enseignants d’équitation Ă  Ă©duquer, rechercher la confiance de l'Ă©quidĂ© et dĂ©bourrer eux-mĂȘmes les Ă©quidĂ©s. Nous remercions ces jeunes gens qui se sont montrĂ©s disponibles, Ă  l'Ă©coute, agissant avec professionnalisme


đŸŒŸ Transmettre aux jeunes poneys 
 et aux futurs enseignants en partenariat avec MFR de Coublevie, Maison du cheval đŸŒŸ

đŸ‘‰đŸŒ Lors de cette Ă©tape de dĂ©bourrage, et pour la premiĂšre fois, Jean et Marie-Claude ont ouvert leurs installations et mis Ă  disposition leurs poneys de 2 et 3 ans Ă  Bruno Monginoux et aux Ă©lĂšves de la formation BPJEPS de la MFR de Coublevie pendant 4 jours. Bruno et l’équipe enseignante de la MFR ont appris, dans un climat agrĂ©able, aux futurs enseignants d’équitation en formation Ă  Ă©duquer eux-mĂȘmes les Ă©quidĂ©s.

đŸ‘‰đŸŒ « La MFR de Coublevie propose une formation avec un rĂ©el niveau technique Ă©questre et souhaite que ses Ă©lĂšves enseignants aient une expertise de qualitĂ© pour prĂ©parer et bien Ă©duquer une cavalerie d’instruction », affirme la coordinatrice de la formation. « C’est pour cette raison que nous avons choisi un format "long" de 4 jours. Nous allons en profondeur en 4 Ă©tapes (observer, analyser, pratiquer et Ă©valuer la pratique) dans le sens d’une vraie remise en question des Ă©lĂšves. »

đŸ‘‰đŸŒ « Nous apprĂ©cions tout particuliĂšrement de voir nos Ă©lĂšves travailler avec Bruno, Jean, Marie-Claude et TĂ©oline, car tout le monde partage les mĂȘmes convictions. Sur les techniques de dĂ©bourrage (bien sĂ»r) mais Ă©galement sur l’importance de la transmission. Et l’objectif est commun : continuer d’amĂ©liorer les Ă©quidĂ©s tout en formant les formateurs de cavaliers de demain, dans la bienveillance , la rigueur et l'exigence. Monter en expertise dans l’observation et la manipulation des Ă©quidĂ©s pour sĂ©curiser les futurs cavaliers »





đŸŒŸ Des jeunes poneys disponibles, Ă  l’écoute et « faciles Ă  dĂ©bourrer » đŸŒŸ

đŸ‘‰đŸŒ Dans le cadre de ces 4 jours de formation au dĂ©bourrage avec les Ă©lĂšves BPJEPS de la MFR de Coublevie, tout le monde avoue Ă©galement apprĂ©cier travailler avec, pour les poneys d’Hurl’vent 
 « ils sont « faciles » Ă  dĂ©bourrer : grĂące Ă  leur modĂšle, leur qualitĂ© et le travail que font Jean et Marie-Claude en amont. Les 2 et 3 ans sont bien Ă©levĂ©s par des Ă©leveurs compĂ©tents . Les poneys d’Hurl’vent sont manipulĂ©s comme il faut. Ils sont mallĂ©ables et c’est une excellente matiĂšre premiĂšre pour pratiquer. Les Ă©lĂšves ont de la chance de pouvoir apprendre les bons gestes sur ces poneys. Ils respectent l’homme, n’ont pas appris de mauvaises choses. Depuis le sevrage ils ont Ă©tĂ© Ă©duquĂ©s sainement, dans la logique des besoins des Ă©quidĂ©s / Ă©duquĂ©s justement dans la relation homme cheval ».

đŸ‘‰đŸŒ Pour conclure, « Jean et Marie-Claude font un excellent travail avec les poulains de la naissance jusqu’à la commercialisation. Ce n’est en aucun cas un hasard si on voit tellement d’Hurl’vent rendre leurs propriĂ©taires heureux au quotidien (pas seulement en concours). Les croisements sont importants, le faire avec intelligence et expĂ©rience fait naitre des poulains Ă©quilibrĂ©s dans leur tempĂ©rament. Les mĂšres sont les premiĂšres Ă©ducatrices, elles sont essentielles pour la socialisation. Jean et Marie-Claude sĂ©lectionnent les souches maternelles Ă©galement dans cette optique ».

đŸ‘‰đŸŒ Les croisements, l’éducation, le dĂ©bourrage donc, puis le travail sur le plat et Ă  l’obstacle, les sorties en extĂ©rieur, les premiĂšres pistes, les concours et la rencontre avec les enfants
 Dans le partage, la transmission, l’exigence et la bienveillance.

đŸ‘‰đŸŒ La semaine prochaine, nous poserons des questions Ă  Bruno Montginoux. Il Ă©voquera sa mĂ©thode. N'hĂ©sitez pas Ă  venir en MP si vous en avez ...

28 vues0 commentaire